Lorsqu’on pratiquait des exorcismes dans la grotte de Marie Madeleine

Je ne parle pas, évidemment, de la grotte du Fournet dite de “Marie-Madeleine” (dont la désignation est récente), visible depuis le belvédère du Domaine de l’abbé Saunière, mais celle de la Sainte Baume, qui passe pour avoir été l’ultime refuge de la pauvre exilée de Palestine.  L’affaire commence en 1609, une jeune marseillaise, Magdeleine de more »

La pierre faîtière de l’église de Rennes-le-Château : l’ancien bénitier ?

Le 20 juillet 1997, un office religieux fut célébré dans l’église de Rennes-le-Château par l’abbé Bigot, Curé d’Espéraza. Il convenait de commémorer le 100ème anniversaire de la consécration de l’église Sainte Marie-Madeleine.  Dans son n° 4, paru en décembre 1997, le bulletin de l’association Terre de Rhedae en rendait compte.  Il établissait également la mise more »

URBEX en Haute-Vallée de l’Aude. Le train fantôme de La Pierre-Lys

Quelque part dans ce labyrinthe montagneux subsiste encore de nos jours une locomotive diesel avec son chargement de machines-outils et ses wagons de voyageurs.  PETIT HISTORIQUE DE LA SITUATION.  Début 1867, la Compagnie des Chemins de fer du Midi dépose un dossier pour la construction et l’exploitation d’une ligne ferroviaire entre Carcassonne et Quillan. Les ingénieurs more »

Alet-les-Bains. Inauguration du Chemin de Croix, le 30 novembre 1882

Retrouvé dans mon classeur “Torkain”, cette info au sujet du Diplôme attestant que Mgr Arsène Billard, évêque de Carcassonne, inaugura, le 30 novembre 1882, le nouveau Chemin de Croix de l’église Saint-André d’Alet-les-Bains. On peut le voir dans la chapelle Saint-Benoît, située à gauche du chœur.  Il fut signé successivement par : Cantegril, Delmas, Saunière, more »

Mgr Félix-Arsène Billard, sa fiche des “R.G.”

Au moment où députés socialistes et monarchistes s’étripent à l’Assemblée Nationale, débattant des premières lois sur la Séparation de l’Eglise et de l’Etat, quelques belles consciences constituent des “listes noires” de personnalités à exposer à la vindicte populaire.  C’est ainsi qu’un polémiste au pseudonyme évocateur, Guy de Pierrefeu, publie en 1894 un gros pensum intitulé more »